ERIC
ECHAMPARD

BATTERIE

Né le 24 décembre 1970 à Bourg-en-Bresse (France)

Tout à la fois technicien hors pair, riche d’une formation classique de haut vol (il est titulaire d’un Premier Prix de percussions classique et contemporaine obtenu en 1995 au CNSM de Lyon), et musicien instinctif, fondamentalement ouvert à toutes les formes de musiques populaires et expérimentales actuelles (du jazz moderne dans tous ses états au rock en passant par l’infini dégradé des musiques improvisées), Eric Echampard fait partie de ces quelques personnalités atypiques qui au cours des quinze dernières années ont profondément renouvelé l’art de la batterie dans le champ du jazz européen contemporain.

Repéré simultanément par Bernard Struber qui l’intègre en 1992 à l’ORJA (groupe dont il fait toujours partie et rebaptisé depuis Jazztet) et par Jacques Di Donato qui l’année suivante lui offre la place de batteur dans son quintet et son grand ensemble Système Friche, Eric Echampard va très vite s’imposer comme l’interlocuteur privilégié des musiciens les plus novateurs de la scène hexagonale, intégrant coup sur coup le trio de François Corneloup, celui de Marc Ducret (avec Bruno Chevillon), le Grand Lousadzak de Claude Tchamitchian ou encore le MegaOctet d’Andy Emler…

Sollicité par tout ce que la scène européenne compte de musiciens “historiques” (Michel Portal, Louis Sclavis, Raymond Boni, François Jeanneau), Eric Echampard va au fil des années approfondir ses relations au long cours avec Marc Ducret et Andy Emler (il fait également partie de son trio avec Tchamitchian), débuter de nouvelles collaborations (Dave Liebman, Benjamin Moussay, Christophe Monniot, Fabrice Martinez) et s’ouvrir à quelques horizons inédits en s’aventurant du côté de l’improvisation libre en duo avec l’accordéoniste finlandais Kimmo Pohjonen ou de projets plus hybrides aux confins du rock et de la musique contemporaine avec le groupe Caravaggio aux côtés de Bruno Chevillon, Benjamin de La Fuente et Samuel Sighicelli.

À ÉCOUTER

Rebirth – Fabrice Martinez Chut !
ONJ Records, 2016

Métatonal – Marc Ducret Trio+3
Ayler Records, 2015

Sad and Beautiful – 
Emler – Tchamitchian – Echampard
La Buissonne, 2014

Caravaggio # 2 – Caravaggio
La Buissonne, 2012

Tee Time – Emler – Tchamitchian – Echampard
In Circum Girum, 2003

L’ombra di Verdi, Marc Ducret
Screwgun Records, 1999

Two Angels For Cecil, Raymond Boni & Eric Echampard
Emouvance, 1999

Jardins Ouvriers, François Corneloup Trio
Evidence, 1998

LIENS

www.facebook.com