BRUNO RUDER

Fender rhodes, piano
France
Dancing in Your Head(s)
Rituels


Bruno Ruder sort en 2003 du CNSM de Paris avec un Premier Prix. Il y a rencontré Riccardo Del Fra avec qui il a depuis enregistré plusieurs disques. Il fonde en 2002 le trio Yes Is a Pleasant Country, encore actif aujourd’hui, avec Jeanne Added (voix) et Vincent Lê Quang (saxophone). Il participe pendant quatre ans à l’aventure de Magma (plusieurs albums et DVD), puis rejoint Radiation 10 (“Bossa Supernova”, 2013).

En 2012, Bruno entame un travail en piano solo, concrétisé par l’album “Lisières” sorti en 2014 (label La Buissonne) et récompensé d’un “Choc” Jazz Magazine.
Il crée en janvier 2016, lors d’une résidence à l’Opéra de Lyon, un quintet qu’il codirige avec Rémi Dumoulin (saxophone), regroupant Aymeric Avice (trompette), Guido Zorn (contrebasse) et l’illustre batteur Billy Hart. Le disque “Gravitational Waves”, paru début 2018, est salué par la critique (“Choc” Jazz Magazine, “Élu” Citizen Jazz…).

On a pu l’entendre aux côtés de Joey Baron, Roy Hargrove, Dave Liebman, Tony Malaby, Kenny Wheeler, Kurt Rosenwinkel, John Ruocco, Daniel Humair, Steve Grossman, Michel Portal, Han Bennink, Henri Texier, Louis Sclavis, Enrico Rava, Jeff Ballard, Vincent Courtois, Guillaume Orti, Christophe Marguet, Yves Rousseau, Karim Ziad, Markus Stockhausen, mais aussi dans le projet ¿ Que Vola ? emmené par Fidel Fourneyron.
Aujourd’hui, le pianiste s’investit, entre autres, dans le quartet de Vincent Lê Quang (« Everlasting » sort en 2021), les groupes Blue Yonder et Le Quadrivium, emmenés par Emmanuel Scarpa, ainsi que le Das Rainer Trio de Rémi Dumoulin.

Photo © Sylvain Gripoix

Partager