DENIS BADAULT

Direction musicale
Orchestre des Jeunes de l'ONJ


Né en 1958, Denis Badault fait des études musicales classiques au CNSM de Paris et obtient le Prix de soliste au Concours National de Jazz de La Défense en 1979. En 1982, il crée la Bande à Badault (CD Label Bleu). A la tête de cette formation de treize musiciens, il affirme ses talents de compositeur, proposant un répertoire généreux et éclectique qui rencontre un grand succès (tournée Passion Jazz 86, Théâtre de la Ville, festivals).

En 1986, François Jeanneau le choisit comme pianiste du premier Orchestre National de Jazz.

En 1991, il est nommé directeur musical de l’ONJ pour trois saisons (3 CD Label Bleu). À la suite de ce mandat, il est fait Chevalier des Arts et des Lettres par le Ministère de la Culture.

Sollicité régulièrement pour des commandes d’écriture, Denis Badault compose avec autant d’ardeur pour des solistes prestigieux comme Les Percussions Claviers de Lyon ou « BadOxymore » pour H3B et l’Orchestre National de Montpellier (2009) et des œuvres spectaculaires pour 600 musiciens amateurs (Orchestrades Universelles de Brives).

Parallèlement, il développe sur Toulouse et dans de nombreux stages une activité de pédagogue, engageant une réflexion sur la transmission en matière d’improvisation libre, de jeu collectif et d’interprétation (classe d’improvisation au CRR, professeur référent pour les Musiques actuelles au Pole Sup, cycle pro à Music’Halle).

En tant que pianiste, il anime différentes petites formations : le trio Bado avec Olivier Sens et François Merville (cd Yolk, 2001), les Trois Claviers avec Andy Emler (piano et Fender) et Emmanuel Bex (orgue Hammond), et, plus récemment,  le quartet H3B, avec Tom Arthurs (trompette), Régis Huby (violon),  et Sébastien Boisseau (contrebasse). En 2009, ce quartet a inauguré avec « BadOxymore » 4 saisons de compagnonnage avec la Scène Nationale de Sète. Depuis, H3B a publié deux cd (label Abalone) unanimement salués par la critique, et joué dans les plus belles salles (Berlin, Londres, Paris, scènes nationales).

Sa curiosité et son ouverture d’esprit l’amènent naturellement à travailler avec la danse contemporaine (Loïc Touzé), l’électronique (Olivier Sens et « Usine ») ou des auteurs-interprètes comme Eric Lareine (duo Réflex, sortie du cd en 2014) et plus récemment un duo aventureux avec Benat Achiary.

Depuis 2015, fidèle à son envie de surprendre et à son besoin de renouvellement, Denis propose un programme solo « Deux en un » construit à partir de standards de jazz mais pas que…

« Compositeur raffiné, certes ; arrangeur savant, chef d’orchestre rigoureux et meneur d’hommes charismatique, évidemment : Badault est tout ça (La Bande à Badault, l’Orchestre National de Jazz, les Résidences en Région). Mais c’est oublier un peu vite le pianiste, lyrique, volubile, sophistiqué, romantique à sa façon, toujours prompt à bouleverser les cadres compositionnels, pour laisser libre cours à son inspiration, mêlant avec un grand sens de l’alchimie sonore, son art de la forme élaboré, son goût pour la mélodie et son désir d’improvisation totale. »   Stéphane Ollivier – Jazzman

Denis Badault assure la direction musicale de la troisième Saison (2020-20201) de l’Orchestre des Jeunes de l’ONJ.

Photo © F. Raulin

 

Partager