STÉPHANE PAYEN

Compositeur, saxophoniste
France
Académie de Composition Jazz


Stéphane Payen est saxophoniste, compositeur, pédagogique, éditeur et directeur artistique de In’n Out.

Aujourd’hui, il est surtout identifié pour son travail avec Thôt (depuis 1996) et The Workshop, (depuis 2012). Ces dernières années, il a aussi enregistré avec All Set (quartet co-dirigé avec Ingrid Laubrock), Morgan The Pirate (projet en sextet dédié à la musique de Lee Morgan), en duo avec Guillaume Orti et Daniel Erdmann. On le retrouve également au sein de Print de Sylvain Cathala, avec l’Ensemble Nautilis sous la houlette de Christophe Rocher, avec Twins (avec Fred Jackson Jr, Edward Perraud, Frank Rosaly ou Makaya Mac Craven dans le cadre du projet The Bridge), dans différentes formations dirigées par Doug Hammond ou encore l’Orphicube d’Alban Darche et l’Octet Cabaret Rocher.

Comme compositeur, on le retrouve à la croisée de différentes esthétiques (jazz, musique contemporaine…). Parallèlement aux répertoires dédiés aux ensembles qu’il dirige, Stéphane Payen a notamment écrit Dodecahedron pour le European Saxophone Ensemble (12 saxophones) ou encore Spring Waves pour piano 4 mains (pour le Duo Reynaldo). En 2008, le quatuor de saxophone Xasax créé Game. Il travaille également depuis quelques années à l’arrangement de répertoires de compositeur du XXème siècle tels que Hans Werner Henze, György Ligeti, Charles Ives, Luciano Berio … Son écriture est aussi fortement marquée par certains aspects de la musique carnatique (Inde du Sud), du Sabar (Sénégal) ou encore les musiques pygmées de République Centrafricaine. Il est également compositeur d’œuvres à caractère pédagogique.

Egalement très actif comme pédagogue, il enseigne depuis 2010 au CRD de Montreuil. Par ailleurs, il co-anime (avec Barak Schmool) les F-ire Workshops à City University (Londres) et dirige régulièrement des stages et/ou masterclasses en France et à l’étranger (Royal Academy à Londres, Sibelius Academy à Helsinky, EJMA à Lausanne, Royal Irish Academy et Newpark Music Center à Dublin, Université Jean Jaurès à Toulouse…).

Share