FABRICE MARTINEZ
CHUT !
Rebirth

Date de sortie : 27 mai 2016
ONJ Records JF003 / L’Autre Distribution

FABRICE MARTINEZ trompette, bugle, composition
FRED ESCOFFIER claviers
BRUNO CHEVILLON basse
ERIC ECHAMPARD batterie
Guest STÉPHANE BARTELT guitare

> DÉCOUVREZ 3 EXTRAITS DE L’ALBUM

ff

> ACHETEZ L’ALBUM
iTunes
Qobuz
Fnac.com

================================================

PRÉSENTATION


Après un premier album studio (Label Sans Bruit), suivi d’un album live (AjmiLive), Fabrice Martienz présente Rebirth, un troisième opus à travers lequel il s’inspire librement de l’esprit Motown des années 70 pour délivrer une partition incandescente, portée avec inventivité par son complice de toujours, le pianiste Fred Escoffier, et une rythmique infaillible, soudée par 20 ans de concerts : Bruno Chevillon à la basse et Eric Echampard à la batterie.

Au fil des compositions signées Fabrice Martinez, mais aussi pour deux d’entre elles par Fred Escoffier (dont une co-écrite avec le trompettiste), la musique de Rebirth repose d’avantage sur la rigueur des tempi et le groove progressif de l’ambiance que sur une virtuosité ostentatoire. Les musiciens sont employés dans des registres où on ne les attend pas. Eric Echampard forge une battue épurée et obsédante dans laquelle Bruno Chevillon vient planter ses basses tout au fond du temps. Cette simplicité rythmique d’apparence est colorisée par le spectre électro-acoustique des effets analogiques et des claviers à l’ancienne de Fred Escoffier – lampes chauffées au rouge et leslie tournoyante – soulignés des traits de la trompette tantôt éthérée tantôt tranchante de Fabrice Martinez.

Grooves implacables, sons chauds, orgue Hammond B3, trompette aux effets fuzz vintage se mêlent ainsi à l’écriture lyrique de Fabrice Martinez, qui impose à travers ce nouveau projet une voix indéniablement originale.

Enregistré par Maïkôl Seminatore, assisté de Matthieu Lefevre, Studios Ferber, février 2016.
Mixé par Maïkôl Seminatore, The Border Studio, mars 2016.
Masterisé par Marwan Danoun, mars 2016.

Avec le soutien de

****

“Synthés paranos, trompette noctambule et shoots rythmiques, la lecture, tour à tour glaçante et fiévreuse, rend vite accro.”
Louis-Julien Nicolaou – Les Inrockuptibles

Un son, une patte. L’une des plus belle de la scène française .”
Anne Yven – Jazz Magazine

“ Fabrice Martinez insuffle dans « Rebirth » ce supplément d’âme qui fait les grands disques !”
Florence Ducommun – Culture Jazz

“ Rebirth et ses chants resteront lovés tout l’été, dans nos tympans, sacrés. Ils démontreront toutes les possibilités de la musique d’un quartet bien campé sur ses bases pour le grand saut, l’envol.”
Anne Yven – Citizen Jazz

> Fabrice Martinez à la Une de Citizen Jazz
Lire l’entretien 

“ C’est la révélation d’un trompettiste hors norme, de très très haute volée.”
Jean-Marc Gelin – Les Dernières Nouvelles du Jazz

“ Rebirth, c’est un concentré de plaisir, un objet musical qui claque comme un drapeau au vent.”
Denis Desassis – Maître Chronique

“ C’est bouillonnant et plaisant à souhait.”
Franpi Barriaux – Sun Ship

================================================

VIDÉO

================================================

CONCERTS

14 MARS 2018
JAZZ EN PHASE
PANNONICA / NANTES

21 AVRIL 2018
LE PETIT FAUCHEUX / TOURS

28 MAI 2018
SOIRÉE ONJ RECORDS
Concert de sortie d’album
REBIRTH REVERSE
LA DYNAMO DE BNALIEUES BLEUES / PANTIN

================================================

LIENS

www.chutmartinez.com

 


retour à la boutique