ELLINOA

Composition
France
Rituels


Ellinoa est une artiste atypique qui captive par sa voix scintillante, ses improvisations habitées et la richesse de son univers. S’exprimant autant par sa voix que dans l’écriture, l’exploration musicale est au cœur de sa démarche artistique. Que ce soit à la tête du Wanderlust Orchestra, un ensemble de 15 musiciens dont le premier album est sorti au printemps 2018 (“Révélation” Jazz Magazine, “Élu” Citizen Jazz…) ou dans ses formations plus réduites, à l’image de son nouveau projet plus intimiste Ophelia (EP en 2019), elle ne cesse de repousser ses limites en tant qu’interprète, improvisatrice et compositrice. Avide d’expériences, Ellinoa met aussi sa voix au service d’autres projets, en particulier Theorem of Joy du contrebassiste Thomas Julienne, le sextet vocal Shades, l’ONJ pour le programme Rituels dont elle écrit également une pièce et pour la reprise de création d’Anna Livia Plurabelle d’André Hodeir par l’orchestre, et multiplie les collaborations au sein de la scène jazz actuelle.

Cette ancienne élève de Sciences Po s’est formée au Centre des musiques Didier Lockwood où elle intervient aujourd’hui et y a obtenu en 2015 un Prix d’Excellence ainsi qu’une mention spéciale du soliste.
 Lauréate Jazz en Baie 2014, Jazz en Ouche 2015, Prix de Soliste Action Jazz 2017, elle s’enrichit d’expériences et de rencontres, ayant notamment partagé des moments sur scène et en studio avec Omar Sosa, Sixun, David Linx, Carine Bonnefoy, Sébastien Jarrousse… Par ailleurs, Ellinoa fait partie des 12 artistes “Génération Spedidam” 2018-2021 et sera à partir de la rentrée 2019 artiste résidente à l’Estran, scène pluridisciplinaire de Guidel, pour deux saisons.

Sidewoman en vue, Ellinoa figure sur de nombreuses sorties discographiques  de 2019 et 2020, en marge de ses projets personnels (ONJ, Les Rugissants, Fred Perreard, Sébastien Jarrousse, Alexis Nercessian et LOWN, Joachim Govin, Corentin Rio, Gabriel Midon…).

Fin 2020, elle compose VILLE TOTALE pour le Wanderlust orchestra, premier programme de jazz orchestral en 3D sonore.

Photo © Ory Meuel Minie
Partager