DRACULA




Sélection Jeune Public automne 2021

DRACULA

LIVRE-DISQUE

Une histoire inédite sur le plus célèbre des vampires mise en images par Adèle Maury, Prix Jeune Talent 2020 au Festival d’Angoulême, et en musique par l’Orchestre National de Jazz.
De 6 à 666 ans.

DISPONIBLE
Date de sortie : 15 octobre 2021
ONJ Records Ref. 494444 – L’Autre Distribution



COMMANDEZ
Bandcamp ONJ
Fnac
Amazon


Format : Pages intérieures L 21 x 33 cm Couverture L 21,5 x 33,5 cm 92 pages ISBN 978-2-9578850-0-8


ADÈLE MAURY illustrations

MILENA CSERGO, ESTELLE MEYER, JULIE BERTIN & ROMAIN MARON textes

FRÉDÉRIC MAURIN & GRÉGOIRE LETOUVET musiques

ESTELLE MEYER Dracula MILENA CSERGO Mina* PIERRE-FRANÇOIS GAREL Le narrateur

FANNY MÉNÉGOZ flûte, flûte alto, piccolo FABIEN DEBELLEFONTAINE saxophone alto, clarinette GUILLAUME CHRISTOPHEL saxophone ténor, clarinette basse QUENTIN GHOMARI trompette, bugle MATHILDE FÈVRE cor JUDITH WEKSTEIN trombone basse CHRISTELLE SÉRY guitare électrique RAPHAËL SCHWAB contrebasse RAFAËL KOERNER batterie FRÉDÉRIC MAURIN direction artistique, percussions, claviers et guitares additionnels

JULIE BERTIN mise en scène YAN TASSIN & GRÉGOIRE LETOUVET collaboration artistique

* Les chansons de Mina sont interprétées par PAULINE DESHONS


PRÉSENTATION

Une jeune femme vagabonde nommée Mina part sur les traces de sa mère disparue. Perdue dans la forêt, elle se réfugie dans le château de Dracula. La quête de Mina croise alors celle du vampire, créature maudite à la recherche  de l’amour pour se libérer de la damnation qui pèse sur lui.

En décembre 2019, l’Orchestre National de Jazz créait sur scène Dracula, le premier spectacle jeune public de l’histoire de l’orchestre. Portée par deux comédiennes et neuf musiciens, cette création hybride mêlant conte, opéra et théâtre musical s’inspire librement de la légende du plus célèbre des vampires. À la frontière entre le bien et le mal, l’ombre et la lumière, la figure fantasmagorique du personnage hante nos imaginaires, nous effraie autant qu’elle nous fascine. La richesse de cette mythologie constitue un formidable matériau pour conduire les enfants, mais aussi les plus grands, dans un monde de mystère et de magie où les questions de l’amour, de la mort, de la vie éternelle et de l’ambivalence des désirs s’entremêlent.

Imaginé conjointement par la metteuse en scène Julie Bertin, les comédiennes Estelle Meyer et Milena Csergo, le parolier Romain Maron et les compositeurs Grégoire Letouvet et Frédéric Maurin, Dracula puise dans de nombreuses sources d’inspirations – cinématographiques, littéraires et musicales – pour délivrer un récit inédit qui explore et joue avec les codes du mythe. Un récit que Frédéric Maurin a voulu transposer de la scène au livre-disque afin de lui donner une dimension nouvelle.

Pour mettre Dracula en images, il a choisi Adèle Maury, une jeune artiste révélée en 2020 au Festival d’Angoulême (lauréate du 1er Prix du Concours Jeunes Talents). Son univers, proche de la peinture, déploie dans ses mouvements, ses formes et l’utilisation particulière de la couleur une intensité expressive et une puissance émotionnelle singulières. Les monotypes noirs et blancs qu’elle a spécialement conçus pour le livre nous plongent dans l’univers tout à la fois effrayant et captivant de Dracula, niché au cœur de la région montagneuse des Carpates où il règne en maître sur la faune et les éléments. Au fil des pages et de l’écoute, on découvre les liens qui se tissent entre le vampire incarné par Estelle Meyer et Mina incarnée par Milena Csergo. Conjuguée aux illustrations, la musique interprétée par les solistes de l’Orchestre National de Jazz, dans le rôle des valets-animaux de Dracula, donne vie aux personnages et reflète leurs sentiments au travers d’une partition qui fait découvrir aux enfants un kaléidoscope musical.

Tout le monde aime qu’on lui raconte une histoire, des plus petits aux plus grands. L’ONJ nous conte celle de Dracula où l’on met de côté ses cauchemars pour se laisser emporter par le dessin et la musique !

LA PRESSE EN PARLE

« Luxueux, ténébreux, merveilleux, le premier livre-disque de l’ONJ devrait faire date. » Louis-Julien Nicoalou – Télérama

« Il y a parfois de la tendresse, jamais d’épouvante, mais des moments de dissonance musicale, de tourbillons graphiques, qui permettent de garder intactes la richesse et l’ambivalence de ce conte jusqu’au dernier instant. » Clara Georges – Le Monde

« C’est tout à fait extraordinaire, Dracula est une star chez les enfants et le livre joue très habilement de cet effroi par les dessins de Adèle Maury. De l’horreur pour enfants que je recommande très fortement ! » Antoine Guillot – France Culture

« Dracula en verra de toutes les couleurs. C’est aujourd’hui l’Orchestre National de Jazz qui le vampirise sous la direction de Frédéric Maurin à destination des plus jeunes : formidable. » Jacky Bornet – Franceinfo Culture

« … Comme si la bonne fortune nous avait placé devant un kaléidoscope aux ressources infinies, un dispositif dont les ressorts vibrent d’amour et de délicatesse. » Guy Darol –  Jazz Magazine

« Nul besoin d’ail pour écouter et lire ce bel ouvrage. Mais pour tout amateur du mythe de Dracula, le salvateur coup de pieu dans le cœur est garanti. Encore une belle page tournée par cet immortel orchestre. » Franpi Barriaux – Citizen Jazz

« Une vision furieusement romantique du mythe servie par un dessin expressionniste en diable ! » Fabienne Jacob – Livres Hebdo

Share